Utiliser votre smartphone est-il responsable de vos douleurs au cou?

Avez-vous déjà entendu parler du text-neck?

C’est un terme qui est utilisé depuis quelques années pour décrire les douleurs à la nuque qui “toucheraient” de manière importante les gros utilisateurs de téléphone.

Ca sort d'où?

C’est une chiropracteur britannique, Rachael Lancaster, qui après avoir traité de nombreux patients souffrant de douleurs aux cervicales, a affirmé que la cause de ces maux était liée à l’utilisation excessive du téléphone portable.  Selon elle, « textoter » à longueur de journée sur son téléphone entraînerait une mauvaise position de la tête (en flexion vers l’avant) provoquant des douleurs au niveau du cou.

Ce que nous disent les dernières études

La surutilisation du téléphone a longtemps alimenté l’idée que la posture était un contributeur important à la douleur cervicale. Certaines études montrent que lors de l’utilisation du smartphone, notre tête est penchée en avant (en flexion) en moyenne de 35°. Ces études ont conclu que la surutilisation du téléphone était responsable d’une position de tête en avant importante et serait donc la cause des douleurs au cou. [1, 2]

Le problème est que ces études n’ont pas tenu compte des ligaments, des disques ou encore des muscles et en intégrant ces éléments, il a été prouvé que la flexion de tête n’était pas plus contraignante au niveau cervical qu’un autre mouvement. [3]

De récentes études nous montrent aussi qu’il n’y avait pas de relation entre la durée quotidienne d’utilisation du smartphone, la position de tête en avant lors de l’utilisation du smartphone et la douleur au cou.

Tout cela montre donc bien que la posture de la tête en avant ne provoque pas plus de douleur au cou et donc que l’influence de l’utilisation du smartphone sur le système musculosquelettique a peut-être été surestimée.

Smiling businesswoman using smartphone over gray background. Wearing in blue shirt and glasses.

Ce qu’on en pense

Il est vrai qu’une utilisation excessive de votre smartphone peut être source de tension musculaire, de douleur à la nuque ou encore aux épaules.

Imaginez votre cou supportant votre tête pesant entre 4,5 kg et 5,5kg, immobile, le regard figé sur votre smartphone des heures durant. Imaginez maintenant la même situation mais on remplace le téléphone par un livre. 

Pensez-vous réellement que le résultat en ce qui concerne les douleurs au cou sera différent?

En réalité, ces croyances autour de la surutilisation du smartphone ont laissé place à toute une industrie marketing voulant vendre toute sorte d'accessoires tout aussi chers les uns que les autres pour modifier la posture et diminuer les douleurs cervicales!

En fait, le vrai problème ne vient pas du smartphone en lui-même mais de l’immobilité prolongée qu’il a entraîné chez vous! On aurait pu retrouver la même chose chez quelqu’un qui reste longtemps debout sans bouger. 

Donc l’idée reste toujours la même , notre corps n’est pas fait pour rester immobile! D’autant plus que nous connaissons actuellement très bien les liens entre sédentarité et douleur! 

Alors que ce soit devant la télévision ou devant notre smartphone, ne restons pas scotchés et prenons la décision de bouger!

Le saviez-vous: en France en une toute petite seconde près de 5400 SMS sont envoyés! Ce qui nous laisse imaginer le résultat sur 24h…[4

SOURCES

[1] https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0003687019301164?via%3Dihub

[2]https://surgicaltechnology.com/25-Neuro-and-Spine-Surgery.htm#593

[3] https://link.springer.com/article/10.1007/s11517-020-02189-7

[4] https://www.irbms.com/cervicalgie-texto-text-neck/

Magazine physionetwork janvier 2021

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S1779012317301328

https://journals.lww.com/spinejournal/Abstract/9000/Association_Between_Text_Neck_and_Neck_Pain_in.93924.aspx

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6942109/

https://www.bodyworkmovementtherapies.com/article/S1360-8592(20)30178-9/pdf

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/29306972/

Commentaires