Télésoin/Télérééducation : que dit la science ?

Espace de télétravail

L’arrêt brutal des consultations de kinésithérapie lors de cette épidémie a nécessité la mise en place rapide d’un système pour assurer la continuité des soins et limiter la propagation du virus.

Existant déjà depuis quelques années et  appelé téléconsultation pour les médecins, le télésoin est une forme de pratique de soins à distance utilisant les technologies de l'information et de la communication. Dans le cadre de la kinésithérapie ce type de prise en charge est appelé : télérééducation, téléréadaptation ou encore téléréhabilitation. Elle met en rapport un patient avec son kinésithérapeute.

Depuis le 16 avril dernier, la téléconsultation, fortement encouragée par le ministère des solidarités  et de la santé, est entièrement remboursée pour les patients bénéficiant de soins de kinésithérapie par la sécurité sociale le temps de l'urgence sanitaire.

Néanmoins, le remboursement du télésoin fera l’objet d’un décret définitif dans le futur, suite au vote de la loi “ma santé 2022” en 2019.

La science en faveur de la télérééducation pour de nombreuses pathologies

Nous avons épluché de nombreux textes et études scientifiques faisant référence à la télérééducation et téléréadaptation afin d’extraire les avantages et les limites de ce type de consultation.

Ces études balayent de nombreuses pathologies telles que :

  • Les troubles musculo-squelettiques (TMS),
  • L’arthroplastie totale de genou et de hanche
  • Les patients ayant subit un AVC
  • Les patients atteints de broncho pneumopathie obstructive (BPCO)
  • Les personnes souffrant de troubles cardiovasculaires.

Le télésoin et la télérééducation vu par la science

LES LIMITES


Les croyances face à la télérééducation

La télérééducation peut être un frein à la mise place de la relation thérapeutique. Certains patients ont des croyances préalables qui peuvent être un obstacle, telle que la volonté d’être examiné et touché (Pearson 2016). 


Les problèmes liés au matériel

  • Les problèmes de connexion et la nécessité d’un haut débit en zone rurale peut limiter l’accessibilité à la télérééducation. [2, 26]

  • Le manque de matériel au domicile du patient (ordinateur, smartphone…). Cependant dans une étude de Cottrell , 78% des patients (dont la plupart étaient dans la tranche d’âge 30-80 ans) avaient accès au matériel nécessaire et 53% d’entre eux se sentaient capable de communiquer avec leur prestataire de soin à l’aide de la TR [19]

Matériel pour la télérééducation avec un kinésithérapeute

Les avantages de la télérééducation avec un kinésithérapeute par rapport à une rééducation conventionnelle

Dans un premier temps, la télérééducation permet une évaluation de la personne en ce qui concerne les décisions de prise en charge clinique et le diagnostic des patients atteints de TMS chroniques, ainsi qu’une ouverture à une consultation pluridisciplinaire (kinésithérapeute, médecin…) si cela s’avère nécessaire. [11, 19]

Gain de temps et réduction des coûts

  • Elle permet une prise de rendez-vous instantané et l’accès immédiat à des conseils sur les troubles musculo-squelettiques (TMS). [ 22]

  • En permettant une flexibilité plus importante pour le patient et le kinésithérapeute, la téléconsultation permet une diminution de l’absentéisme au travail. [19, 26]

  • Elle permet une réduction des coûts.
    Une analyse des coûts liées à la prise en charge des patients ayant subi une chirurgie de décompression sous acromiale, révèle une diminution de 22,15% des coûts réels engagés par rapport à une rééducation conventionnelle.[27]

    « Aux Etats Unis, après 12 semaines, la prise en charge en téléréeducation après arthroplastie de genou a permis une réduction de 2745 dollars en moyenne ». [7]

  • La diminution des déplacements engendre aussi une baisse des coûts de prise en charge, particulièrement en milieu rural où un accès aux soins de kinésithérapie est limité. [3,7,20, 24, 25,26, 27]
    Cette diminution des déplacements en voiture permet, de ce fait, d’avoir un impact favorable sur la préservation de l’environnement.

Amélioration de la qualité de vie et diminution des douleurs

  • La télérééducation permet une meilleure récupération fonctionnelle, un contrôle de la douleur efficace et une amélioration de la qualité de vie chez les personnes ayant subi une opération (dans les cas d’arthroplastie de genou et de hanche par exemple) ainsi que chez les personnes souffrant de troubles musculo-squelettiques (TMS) [1,4, 6, 10, 12, 16, 17, 23]

  • Elle permet une amélioration de la qualité de vie, de la récupération des déficits moteurs et neurologiques dans des pathologies “lourdes”
    “Il a été démontré que de telles interventions de téléréadaptation permettent d'obtenir des résultats aussi bons ou meilleurs que les interventions de réadaptation traditionnelles chez les patients victimes d'un AVC en permettant des améliorations significatives de la récupération des déficits moteurs ou d'autres affections neurologiques et orthopédiques” [2,5,13, 16]

Améliore la motivation

  • En agissant efficacement sur la motivation du patient, la télérééducation permet une autonomisation du patient dans sa prise en charge et une amélioration de son auto-efficacité.[26]

  • Elle permet aux patients même âgés (73-75 ans), d’effectuer leur rééducation à domicile et d’éviter un taux élevé d’abandon au programme de rééducation [26]
Espace pour le télétravail et le télésoin

Il est important de noter que les dispositifs innovants ou les technologies numériques ne doivent pas être considérés comme une modalité de soin distincte, mais plutôt utilisés comme aide et complément pour combler les lacunes ou accélérer l'efficacité des systèmes de prestation de soin de santé existants.

Une étude a montré que la téléréadaptation en plus des soins habituels était plus favorable que les soins habituels seuls, tandis que le traitement dispensé uniquement par téléréadaptation, équivalait à une intervention en face à face pour une amélioration fonctionnelle chez les personnes atteintes de troubles musculo-squelettiques (TMS). [15]

La technologie pourrait ainsi améliorer l’accessibilité aux soins de santé, la réduction des coûts, améliorer le suivi et l’observance du traitement.


Sources : 

[1] Moffet, H., Tousignant, M., Nadeau, S., Mérette, C., Boissy, P., Corriveau, H., … Dimentberg, R. (2016). Patient Satisfaction with In-Home Telerehabilitation After Total Knee Arthroplasty: Results from a Randomized Controlled Trial. Telemedicine and e-Health, 23(2), 8087. 

[2] Venkataraman, K., Amis, K., Landerman, L. R., Caves, K., Koh, G. C., & Hoenig, H. (2020). Teleassessment of Gait and Gait Aids: Validity and Interrater Reliability. Physical Therapy, 100(4), 708717. 

[3] Russell, T., Truter, P., Blumke, R., & Richardson, B. (2010). The Diagnostic Accuracy of Telerehabilitation for Nonarticular Lower-Limb Musculoskeletal Disorders. Telemedicine and e-Health, 16(5), 585594. 

[4] Cottrell, M. A., Galea, O. A., O’Leary, S. P., Hill, A. J., & Russell, T. G. (2017). La téléréadaptation en temps réel pour le traitement des troubles musculo-squelettiques est efficace et comparable à la pratique standard: une revue systématique et une méta-analyse. Clinical Rehabilitation, 31(5), 625638. 

[5] Sarfo, F. S., Ulasavets, U., Opare-Sem, O. K., & Ovbiagele, B. (2018). Tele-Rehabilitation after Stroke: An Updated Systematic Review of the Literature. Journal of Stroke and Cerebrovascular Diseases, 27(9), 23062318. 

[6] Jiang, S., Xiang, J., Gao, X., Guo, K., & Liu, B. (2016). The comparison of telerehabilitation and face-to-face rehabilitation after total knee arthroplasty: A systematic review and meta-analysis: Journal of Telemedicine and Telecare

[7] Prvu Bettger, J., Green, C. L., Holmes, D. N., Chokshi, A., Mather, R. C., Hoch, B. T., … Peterson, E. D. (2020). Effects of Virtual Exercise Rehabilitation In-Home Therapy Compared with Traditional Care After Total Knee Arthroplasty: VERITAS, a Randomized Controlled Trial. The Journal of Bone and Joint Surgery. American Volume, 102(2), 101109. 

[8] Tenforde, A. S., Hefner, J. E., Kodish‐Wachs, J. E., Iaccarino, M. A., & Paganoni, S. (2017). Telehealth in Physical Medicine and Rehabilitation: A Narrative Review. PM&R, 9(5S), S51S58. 

[9] Validation of Teleconference-based Goniometry for Measuring Elbow Joint Range of Motion. (s. d.). Consulté 22 avril 2020, à l’adresse 

[10] Nelson, M., Bourke, M., Crossley, K., & Russell, T. (2020). Telerehabilitation is non-inferior to usual care following total hip replacement — a randomized controlled non-inferiority trial. Physiotherapy, 107, 1927. 

[11] Cottrell, M. A., O’Leary, S. P., Swete-Kelly, P., Elwell, B., Hess, S., Litchfield, M.-A., … Russell, T. G. (2018). Agreement between telehealth and in-person assessment of patients with chronic musculoskeletal conditions presenting to an advanced-practice physiotherapy screening clinic. Musculoskeletal Science and Practice, 38, 99105. 

[12] Russell, T. G., Buttrum, P., Wootton, R., & Jull, G. A. (2011). Internet-Based Outpatient Telerehabilitation for Patients Following Total Knee Arthroplasty: A Randomized Controlled Trial. JBJS, 93(2), 113–120. 

[13] Cramer, S. C., Dodakian, L., Le, V., See, J., Augsburger, R., McKenzie, A., … Janis, S. (2019). Efficacy of Home-Based Telerehabilitation vs In-Clinic Therapy for Adults After Stroke: A Randomized Clinical Trial. JAMA Neurology, 76(9), 10791087. 

[14] Shukla, H., Nair, S., & Thakker, D. (2017). Rôle de la téléréadaptation chez les patients après une arthroplastie totale du genou: données probantes issues d’une revue systématique de la littérature et d’une méta-analyse. Journal of Telemedicine and Telecare, 23(2), 339346. 

[15] Wang, X., Hunter, D. J., Vesentini, G., Pozzobon, D., & Ferreira, M. L. (2019). Technology-assisted rehabilitation following total knee or hip replacement for people with osteoarthritis: a systematic review and meta-analysis. BMC Musculoskeletal Disorders, 20

[16] Peng, X., Su, Y., Hu, Z., Sun, X., Li, X., Dolansky, M. A., … Hu, X. (2018). Home-based telehealth exercise training program in Chinese patients with heart failure. Medicine, 97(35). 

[17] Egmond, M. A. van, Schaaf, M. van der, Vredeveld, T., Vollenbroek-Hutten, M. M. R., Henegouwen, M. I. van B., Klinkenbijl, J. H. G., & Engelbert, R. H. H. (2018). Effectiveness of physiotherapy with telerehabilitation in surgical patients: a systematic review and meta-analysis. Physiotherapy, 104(3), 277298. 

[18] Mani, S., Sharma, S., Omar, B., Paungmali, A., & Joseph, L. (2017). Validité et fiabilité de l’évaluation de la physiothérapie sur Internet pour les troubles musculo-squelettiques: une revue systématique. Journal of Telemedicine and Telecare, 23(3), 379391. 

[19] Cottrell, M. A., Hill, A. J., O’Leary, S. P., Raymer, M. E., & Russell, T. G. (2018). Les patients sont prêts à utiliser la télésanté pour la gestion multidisciplinaire des troubles musculo-squelettiques chroniques: une enquête transversale. Journal of Telemedicine and Telecare, 24(7), 445452. 

[20] Orlando, J. F., Beard, M., & Kumar, S. (2019). Systematic review of patient and caregivers’ satisfaction with telehealth videoconferencing as a mode of service delivery in managing patients’ health. PloS One, 14(8), e0221848. 

[21] Lloréns, R., Noé, E., Colomer, C., & Alcañiz, M. (2015). Effectiveness, Usability, and Cost-Benefit of a Virtual Reality–Based Telerehabilitation Program for Balance Recovery After Stroke: A Randomized Controlled Trial. Archives of Physical Medicine and Rehabilitation, 96(3), 418-425.e2. 

[22] Pearson, J., Richardson, J., Calnan, M., Salisbury, C., & Foster, N. E. (2016). The acceptability to patients of PhysioDirect telephone assessment and advice services; a qualitative interview study. BMC Health Services Research, 16

[23] Agostini, M., Moja, L., Banzi, R., Pistotti, V., Tonin, P., Venneri, A., & Turolla, A. (2015). Téléréadaptation et récupération de la fonction motrice: revue systématique et méta-analyse. Journal of Telemedicine and Telecare, 21(4), 202213. 

[24] Frederix, I., Hansen, D., Coninx, K., Vandervoort, P., Vandijck, D., Hens, N., … Dendale, P. (2016). Effet de la téléréadaptation cardiaque complète sur le taux de réhospitalisation cardiovasculaire d’un an, les coûts médicaux et la qualité de vie: une analyse coût-efficacité. European Journal of Preventive Cardiology, 23(7), 674682. 

[25] Tousignant, M., Moffet, H., Nadeau, S., Mérette, C., Boissy, P., Corriveau, H., … Dimentberg, R. (2015). Cost Analysis of In-Home Telerehabilitation for Post-Knee Arthroplasty. Journal of Medical Internet Research, 17(3). 

[26] Tsai, L. L. Y., McNamara, R. J., Moddel, C., Alison, J. A., McKenzie, D. K., & McKeough, Z. J. (2017). Home-based telerehabilitation via real-time videoconferencing improves endurance exercise capacity in patients with COPD: The randomized controlled TeleR Study. Respirology, 22(4), 699707. 

[27] Pastora-Bernal, J. M., Martín-Valero, R., & Barón-López, F. J. (2018). Analyse des coûts de la téléréadaptation après décompression sous-acromiale arthroscopique. Journal of Telemedicine and Telecare, 24(8), 553559. 

Commentaires