J'ai les articulations qui craquent, c'est grave?

Des causes encore floues

En effet, il existe peu d'études sur le sujet et de multiples hypothèses ont été formulées pour en expliquer les mécanismes. Beaucoup de personnes émettent des suppositions sur l'origine de ces craquements. On a souvent entendu des phrases comme: "l'articulation qui se remet en place", "c'est le cartilage ou le tendon qui frotte" ou encore "c'est une bulle d'air qui s'échappe". Mais en réalité, il ne serait pas très juste de penser que ces craquements soient tous liés au même mécanisme et même s'il est possible que le frottement de certaines structures provoquent des bruits, il est très improbable que ces craquements proviennent d'une remise en place articulaire.

Aujourd'hui, deux hypothèses semblent sortir du lot; l'hypothèse de la "cavitation" où on pense que l'effondrement d'une bulle de gaz déclenche le son et l'hypothèse de la "tribonucléation", où l'on pense que c'est au contraire la création de la bulle qui produit le son [1,6].

Non, ces craquements ne sont pas graves !

         Le problème avec les idées reçues est qu’elles nous ont longtemps fait penser que ces craquements étaient graves et qu’ils pouvaient causer des dommages dans nos articulations. Il y a quelques années, à la suite de la mauvaise interprétation d’un article scientifique, des journalistes ont véhiculé l’idée que le craquement articulaire des genoux était dangereux et qu’il serait responsable du développement d’arthrose. 

         En réalité, l’étude sur laquelle ils se sont basés disait simplement que ceux qui ont de l’arthrose sont plus nombreux à signaler avoir eu des craquements que ceux qui n’ont pas d’arthrose. [2] Et cela semble plutôt normal, lorsque vous savez que vous avez un problème quelque part, vous êtes plus focalisé dessus et donc plus en mesure de vous rendre compte de ce qu’il se passe dans votre articulation.

Il a aussi été prouvé que des craquements répétés au niveau des doigts n’ont eu aucun impact négatif sur l’articulation et qu’au contraire ils avaient permis une amélioration de la mobilité.

[3,4, 5] D’ailleurs un médecin a fait le test durant 50 ans de faire craquer uniquement ses doigts de la main gauche. A la fin de ces années il a fait une radio comparative des 2 mains. Il a été vérifié qu’il n’y avait aucune différence radiologique entre la main gauche et la main droite et qu’il n’y avait pas plus d'arthrose dans la main gauche que dans la main droite.

            La plupart du temps, le bruit est physiologique et tout à fait normal. Non ce n’est pas une remise en place de l’articulation,  ça ne veut pas non plus dire que l’on est en train de s’abîmer et ce n’est pas non plus un signal d’alarme. Il suffit donc de comprendre cela pour déjà se sentir rassuré et continuer à bouger. [1,7]

Retenons que :

Commentaires